Dernière minute

01. Politique

  • Émeutes après la mort de Nahel : Principales conclusions du rapport de la commission d’enquête

    Après plus de huit mois d'investigations et l'audition de cinquante personnes, la commission d'enquête sur les émeutes urbaines survenues en France à l'été 2023, suite au décès de Nahel Merzouk, abattu par un policier le 27 juin 2023 à Nanterre (Hauts-de-Seine), a présenté son rapport mercredi. Voici les points essentiels de ce bilan qui comprend une vingtaine de propositions. Entre le 27 juin et le 3 juillet, la France a été le théâtre d'une "vague de pillages et de violences sans précédent", touchant 672 communes, avec plus de 1 000 blessés, deux décès et 684 élus ou personnes en mission…
  • Riquewihr couronné : le bijou d’Alsace sacré plus beau village de France par le Japon

    Situé entre les majestueuses Crêtes des Vosges et la vallée alsacienne, Riquewihr séduit par son atmosphère médiévale préservée, captivant ainsi l'admiration des visiteurs du monde entier. Les trésors de Riquewihr ne manquent pas : ses maisons à colombages aux couleurs vives, son église Saint-Maurice datant du XIVe siècle, la pittoresque tour des Voleurs, ancienne prison du XIIIe siècle, et les vignobles environnants produisant des vins d'exception. Au-delà de son patrimoine architectural, Riquewihr offre une hospitalité authentique à l'alsacienne, les habitants étant fiers de partager leurs traditions et leur savoir-faire, notamment en matière de gastronomie et de viniculture. Ce titre confirme…

02. Patrimoine

03. Environnement

  • Recrudescence de la bactérie « Mangeuse de Chair » au Japon : faut-il s’inquiéter ?

    Depuis 2023, le Japon observe une montée alarmante des infections graves causées par le streptocoque du groupe A, suscitant des préoccupations au sein des voyageurs étrangers, notamment en pleine saison touristique. Cette bactérie redoutée, surnommée "mangeuse de chair", est à l'origine d'une forme d'infection sévère, le syndrome de choc toxique streptococcique (SCTS), fatal dans environ un tiers des cas, selon les autorités de Tokyo. Avec 556 cas d'infection sévère enregistrés entre janvier et mars 2024, soit plus de la moitié des cas de l'année précédente, le Japon se retrouve en alerte rouge dans plus de la moitié de ses départements.…